Menu
Breaking News
Home / MAGAZINE / ACTUS VOYAGEURS/CORRESPONDANCE / Développement du tourisme: l’ANPT expose 7 projets prioritaires aux acteurs

Développement du tourisme: l’ANPT expose 7 projets prioritaires aux acteurs

Le Directeur de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT), José Pliya  a rencontré ce mardi 21 décembre 2016 à Bénin Royal Hôtel à Cotonou, les acteurs du secteur touristique béninois. Au cœur des échanges, les sept projets touristiques prioritaires  inscrits au  quinquennat du Président Patrice Talon et les opportunités qui s’offrent aux acteurs  du secteur touristique.

« L’agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme est une agence présidentielle. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Ministère du tourisme et de la culture ». C’est par cette précision que José Pliya a démarré la séance. Une séance qu’il a conduite avec son équipe  restreinte et le représentant du ministre Ange N’Koué. Selon ses explications en effet, la mission de l’agence est avant tout, de définir la destination Bénin. Un pays doté d’importants atouts touristiques, mais qui, paradoxalement, restent à être révélé. Et pour y arriver, selon José Pliya, il est assigné à l’agence, la gestion des sept projets touristiques prioritaires inscrits dans le programme d’action du gouvernement. Des projets qui coûteront, selon ses propos, 621 milliards de Francs CFA, répartis sur cinq ans. Et au nombre des projets, José Pliya a évoqué la recréation du Parc W Pendjari en Parc de référence de l’Afrique de l’Ouest, la réinvention de la cité lacustre « Ganvié ». A ce niveau, José Pliya rappelle qu’il s’agit avant tout d’un projet social, environnemental avant d’être touristique. Car, selon ses explications, il est question d’assainir cet environnement en reconstruisant cette vieille cité et en apportant de l’eau aux populations. Le but étant de leur donner de la « dignité ». Outre Ganvié, José Pliya a également mentionné le projet de création d’un pôle touristique des arts et culture à Abomey. Ici, il est prévu selon ses propos, la construction d’un nouveau palais, mais moderne, en apparence en terre rouge, avec à l’intérieur, une haute technologie qui permettra de faire revivre l’histoire aux touristes. Pour Porto-Novo, il est prévu la construction du premier Musée international des arts, culture et civilisation Vaudou. Pour ce qui concerne la ville de Ouidah, il est prévu, la résurrection des anciens Forts, tel que le Fort portugais. Il y est également prévu la construction d’un circuit de la Route de l’esclavage quittant Ouidah jusqu’à Abomey avec à la clé, l’organisation de certains événements attractifs à chaque étape de l’histoire. Toujours à Ouidah, le projet lié à la Route des Pêches jugé « faramineux, inapproprié et destructeur » ne s’exécutera plus à l’état initial. Il y aura plutôt, en lieu et place, l’aménagement de stations balnéaires et éco-lodges dans trois différentes zones ciblées. Il s’agit d’Avlékété, de Djègbadji et de Bouche du Roy). Des projets dont la plupart seront finalisés en 2019, l’année à laquelle José Pliya prévoit une intense médiatisation internationale de la destination Bénin. Il a toutefois précisé que le privé prendra le relais de ces différents projets après leur exécution. Et il rappelle également que les acteurs ont la possibilité de solliciter l’appui de l’agence pour la concrétisation de leurs différents projets.

Donatien GBAGUIDI

About REDACTION GUIDE BENIN

Agence de Tourisme et d'Information

Check Also

8ème Edition du FACI: Le Dg Emile Kougbadi distingué au même titre que plusieurs cadres

Les filles et fils de l’aire culturelle Idaasha ont célébré du  26 mars au 1er Avril 2018 …

Laisser un commentaire