Menu
Breaking News
Home / MAGAZINE / INTERVIEW / Fesmma: “C’est un grand évènement…Je suis ravie de représenter le Bénin », Badarou Shadé

Fesmma: “C’est un grand évènement…Je suis ravie de représenter le Bénin », Badarou Shadé

Les rideaux sont tombés le Vendredi 29 juillet dernier sur la  8ème Édition du  Festival de la mode et du mannequinat africain (Fesmma) qui s’est tenue à Cotonou plus précisément au Bénin Marina Hôtel. Initié par  John Médard, le Fesmma est un grand évènement qui  réunit chaque année à Cotonou, des acteurs du domaine de la mode du continent africain  La France était présente à cette 8ème Édition. 

 Badarou Shadé, une jeune  mannequin Béninoise vivant en Tunisie a participé à l’événement. Elle travaille aussi en Tunisie où elle poursuit toujours ses études pour la promotion de la destination Bénin.  Fière de représenter le Bénin à cette 8ème Édition du Fesmma , elle s'est confiée à GUIDEBENIN. 


GUIDEBENIN : Merci de vous présenter à nos internautes 

Moi c'est Badarou Shadé. Je  suis Béninoise plus précisément de Porto-Novo et de l'ethnie Yoruba. J'ai 24 ans, mannequin et Étudiante en Gestion à Tunis.   

 Vous êtes au Bénin dans quel cadre ? 

Je suis au Bénin dans le cadre du Fesma. Un Festival de la mode qui réuni tous les jeunes créateurs et les grands mannequins de toute l'Afrique. La France est présente cette année. C'est un grand évènement. Je suis ravie de représenter le Bénin.

 Pourquoi vous avez choisi être mannequin et depuis quand vous  l'exercez ?

 Je suis dans la mode depuis 07 ans. J'ai eu la chance de commencer avec Vlisco, Woodin,Uniwax et avec des stylistes du Bénin, du Nigeria, du Ghana, la Côte d'Ivoire, le Sénégal et un peu partout dans l'Afrique. 

Est-ce que  c’est la mode qui vous a portée en Tunisie? 

Non!!!! D'abord la Tunisie, c'est pour les études. Les études sont vraiment importantes pour moi. Après j'ai eu la chance d'être sélectionnée pour la  «  Fashion Week Tunis » et pour d'autres défilés. Au-delà de la Fashion Week Tunis, j'ai participé aussi à l'organisation de la Journée Culturelle du Bénin en Tunisie. Une initiative des ressortissants béninois vivant en Tunisie qui vise à promouvoir la destination Bénin. Il faut dire que beaucoup ne connaissent pas le Bénin. Quand tu parles du Bénin ici en Tunisie, les gens te demandent si c'est Bénin Republic, un État du Nigeria. Mais quand tu parles du Vodoun, les gens se retrouvent. Alors qu'il n'y a pas que le Vodoun chez nous.  Nous avons beaucoup d'autres valeurs. Nous  avons organisé cette journée culturelle pour mieux faire connaître notre pays, pour montrer aux autres pays qu'il n'y a pas que le Vodoun chez nous. 

Quel regard les tunisiens portent-ils  désormais sur le Bénin après votre événement ?

  D'abord le thème  choisi pour l'événement c'est "Oser le foulard".  Parce que dans la tête de bon nombre de gens, l'Afrique, c'est la forêt, les animaux. À travers l'événement, on a essayé de montrer que l'Afrique n'est plus à ce niveau. Les choses ont changé et beaucoup. Avec la modernisation, la population est plus civilisée, les choses ont évolué. J'espère qu'avec le temps, on aura la chance de faire voyager des gens ici pour mieux promouvoir notre  pays, le Bénin.  

Pensez vous donc que la mode est aussi un créneau de valorisation de la culture ?

 Bien sûr!!!!! La mode c'est l'art, ça parle. Il ne faudrait donc pas que nos autorités négligent ce volet qui fait partie de notre culture.

 Vous allez continuer avec la mode après les études? 

La mode pour moi,  c'est une passion.  Mais mes études sont très importantes. La mode, malheureusement, je vais l'arrêter très bientôt. Quand j'aurai mes diplômes, je vais continuer dans d'autres domaines de prédilection.
 

  Votre mot de fin..

Je tiens à féliciter John Médard, l'organisateur qui fait beaucoup pour les mannequins même si en retour, il ne reçoit pratiquement rien. Il fait beaucoup pour nous et pour le Bénin. Il faut dire que pour cet événement,  tout le continent est représenté. Je veux bien demander à notre gouvernement de vraiment l'accompagner parce qu'il fait beaucoup pour la promotion de la culture du pays.

©GUIDEBENIN 

About REDACTION GUIDE BENIN

Agence de Tourisme et d'Information

Check Also

8ème Edition du FACI: Le Dg Emile Kougbadi distingué au même titre que plusieurs cadres

Les filles et fils de l’aire culturelle Idaasha ont célébré du  26 mars au 1er Avril 2018 …

Laisser un commentaire

forbrukslån test | forbrukslån uten inntekt søke forbrukslån uten inntekt