Menu
Breaking News
Home / MAGAZINE / L’Aire Culturelle Adja-Tado: Le Nigéria, le vrai point de départ

L’Aire Culturelle Adja-Tado: Le Nigéria, le vrai point de départ

En évoquant l’histoire du Dahomey actuel Bénin, il faudra forcément faire référence à l’un des plus grands foyers de peuplement de  l’Afrique occidentale : l’Aire Culturelle Adja-Tado. A  l’origine au Bénin des trois grands royaumes Allada, Danhomey et Hogbonou, l’aire culturelle Adja-Tado avec dix-sept (17) groupes ethniques, représente à elle seule 33% de la population nationale. Cette aire culturelle est entre coupée de part et d’autres par l’aire Yoruba, va pratiquement du Sud jusqu’au centre du Bénin. Elle reste donc la plus grande quand on parle de peuplement 

PourProf-Félix-Iroko-300x225 beaucoup  le foyer d’origine de  l’aire culturelle Adja-Tado reste Tado (une petite localité située au sud-est du Togo)  avec comme espace géographique couvert le   GHANA,  le TOGO et le BENIN. Mais d’autres réalités révèlent que le vrai point de départ de ce grand mouvement  migratoire  des ancêtres des Adja se situe bien dans le Nigéria. Félix Iroko, Professeur titulaire émérite d’histoire à l’Université d’Abomey Calavi qui a longtemps  soutenu la thèse que Tado constitue le point de départ de l’aire culturelle Adja-Tado, a rétabli l’histoire. C’était à l’occasion du Festival de l’aire culturelle Adja-Tado, étape de Dahè tenu  du 25 avril au 4 mai 2014 dans la commune de Houéyogbé. Occasion pour le professeur de retracer le vrai itinéraire de la migration des ancêtres des Adja. A en croire  l’homme d’histoire, Tado n’est pas le point de départ des Adja. Le vrai point de départ de ce mouvement migratoire selon le Professeur Félix Iroko,  c’est bien le Nigéria plus précisément dans une  localité dénommée  « Adja », située dans la banlieue de Lagos. Nous étions aux environs du XIIIème au XIVème siècle, pratiquement plus d’un demi-millénaire. En réalité, c’est le Révérend Père Berto dans les années 1940 qui  avait été le premier à montrer les liens qui existent entre les Yoruba et le groupe Adja. « Les gens sont partis d’Adja probablement pour des raisons militaires. Ils ont émigrés vers l’Ouest, arrivés à Kétou, ils ont fait une longue escale là. Une longue escale qui leur a permis de placer quelques-uns de leurs souverains sur le trône de Kétou. Peu après pour des raisons inconnues, ils sont répartis toujours plus à l’Ouest et sont arrivés à Tado. Tado (ou Sado) est considéré aujourd’hui comme le berceau des Adjas », raconte le professeur Félix Iroko. Toujours selon le professeur d’histoire, quand  les migrants Adja dans leur périple ont chuté  au Togo dans la localité de Tado, les habitants de cette région leur ont demandé d’où ils sont venus,  ils répondirent « Adja ».  C’est ainsi que le nom Adja-Tado leur a été collé. Ceci est un procédé classique au Bénin selon Félix Iroko,  où on appelle une personne par le nom de son origine. Pour Félix Iroko,  par exemple si vous êtes d’Allada et vous arrivez à Porto-Novo et on vous demande qui êtes-vous? Et vous répondez « Allada », on peut vous appeler « Allada » ou « Alladanou » simplement.

Ainsi donc, Tado n’est qu’un berceau secondaire en réalité parce que le principal berceau se trouve au Nigéria. Mais il faut reconnaître que  Tado est devenu très tôt la capitale d’un royaume très puissant.  La population s’est accrue très rapidement et  pour des raisons militaires, une nouvelle migration est partie de Tado.  Quelques groupes ont donc quitté Tado pour se réfugier vers l’Est comme s’ils retournaient encore au Nigéria. Et c’est dans ce mouvement de refuge que sont nés les dix-sept (17) groupes sociaux culturelles de cette aire culturelle parlant de l’histoire Adja-Tado.

Les dix-sept (17) ethnies de l’aire culturelle Adja-Tado

Les Fon, Kotafon de Lokossa, les Sahouè, Watchi, Xwla, Xwéda de Ouidah, les Tchi des terres noires vers Abomey, les Tolinous, les tofinous, Adjranous, les Aïzo d’Allada, Sètonou, les Mahi de Savalou, Xwémènous de Xwémè, les Defi de Djèrègbé, Adjas, les Gouns de Porto-Novo.

About REDACTION GUIDE BENIN

Agence de Tourisme et d'Information

Check Also

8ème Edition du FACI: Le Dg Emile Kougbadi distingué au même titre que plusieurs cadres

Les filles et fils de l’aire culturelle Idaasha ont célébré du  26 mars au 1er Avril 2018 …

Laisser un commentaire

forbrukslånhjelpen | forbrukslån med gjeld billige lån