Menu
Breaking News
Home / MAGAZINE / ECO-TOURS / Parc National de la Pendjari: Quand et comment visiter?

Parc National de la Pendjari: Quand et comment visiter?

Le Parc National de la Pendjari est ouvert au tourisme de vision toute l’année durant.

Contrairement à certaines opinions s’inspirant souvent de sources non actualisées, le parc n’est plus non seulement fermé en saison des pluies, mais la submersion de certaines pistes ne se produit qu’avec les grandes pluies de Août et Septembre. Les mois de Mai, Juin et Juillet sont les meilleurs en terme d’esthétique et de senteurs naturelles, ajouté au fait que les animaux sont toujours visibles. Cette période donne du parc, toute une autre image qui vaut le coup d’être découvert.

Deux grandes périodes existent pour la visite du parc : la période des basses eaux et celle des hautes eaux. La période des basses eaux va de Décembre à Juillet et toutes les pistes du parc sont accessibles. De Novembre à Janvier par endroit, les herbes sont hautes et jaunies. Par endroit, les feux de végétation sont déjà pratiqués. De Février à Mai, les herbes sont brulées et le champ de vision est plus large. Enfin de Mai à Juillet, on observe un tapis de verdure qui s’étend en tout point du parc avec aussi un champ de vision appréciable.

La période des hautes eaux va généralement de fin juillet à fin octobre. Durant cette période, on observe de hautes herbes vertes dont la floraison produit divers parfums naturels. Les pistes des circuits sont submergées et la visite du parc se limite à la piste Tanguiéta – Batia – Mare Bali – Hôtel Pendjari et retour.

Comment se rendre dans le parc ?

Le Parc National de la Pendjari est situé à 630 km de Cotonou, à 450 km de Ouagadougou et à environ 500 km de Niamey. En provenance du Burkina Faso ou du Niger, les axes routiers Ouagadougou – Fada N’Gourma – Porga et Niamey – Fada N’Gourma – Porga sont respectivement les plus courts qui desservent la Pendjari. Ils sont tous bitumés et il est recommandé de les emprunter de jour.

De Cotonou, rendez-vous à la Pendjari

Deux options se présentent à vous selon que vous avez un véhicule à disposition ou pas. Dans le cas où vous n’avez pas un véhicule à disposition, la meilleure option est de voyager avec l’une des compagnies de transport qui dessert quotidiennement Natitingou ou Tanguiéta. Le Départ est au carrefour de l’étoile rouge à 6h30 et la durée du voyage est d’environ 12 heures d’horloge. Il est préférable de réserver la veille au plus tard. A la gare, un acteur touristique viendra à votre rencontre si vous avez fait votre réservation par le biais de la Maison Pendjari.

Dans le cas où vous avez un véhicule à disposition, vous suivrez l’axe routier Cotonou – Porto Novo – Bohicon – Dassa. De Dassa, vous avez la possibilité de faire un détour par Parakou (Dassa – Parakou – Djougou). Ce tronçon est entièrement bitumé et offre la possibilité de découvrir une portion de l’Alibori même s’il est plus long d’une centaine de kilomètres par rapport au trajet direct. Si vous souhaitez voyager sans détour, l’axe routier Dassa – Savalou est le bon. De Savalou, vous traverserez Bantè – Pira – Prèkètè – Bassila – Djougou – Natitingou et puis Tanguiéta. Tanguiéta est la dernière ville où vous pourrez refaire le plein de carburant et les achats divers avant de prendre la direction du parc. Il est important de prévoir assez d’eau de boisson, des amuse-gueules et tout ce dont vous aurez besoin dans le parc. En dehors de l’hébergement et du guidage, aucun autre service n’est disponible dans le parc.

En rapport avec les heures d’ouverture du parc, nous recommandons de passer la nuit à Tanguiéta afin de mieux profiter de la visite du parc. De Tanguiéta, une piste de 43 km vous mènera au poste d’entrée du parc à Batia via le village de Tanongou.
Les hôtesses du parc sont à votre disposition tous les jours sans exception (Batia de 6h00 à 18h00 et Porga de 6h00 à 17h00) pour vos formalités d’entrée dans le parc. Pour mieux profiter de la visite du parc, nous recommandons de solliciter les services des guides locaux qui sont disponibles à Batia et à Porga. Une fois dans le parc, il n’est pas permis de rouler au-delà de 40km/h et la circulation de nuit est interdite.

(pendjari.net)

(Vidéo: Jean Luc Lian)

About REDACTION GUIDE BENIN

Agence de Tourisme et d'Information

Check Also

8ème Edition du FACI: Le Dg Emile Kougbadi distingué au même titre que plusieurs cadres

Les filles et fils de l’aire culturelle Idaasha ont célébré du  26 mars au 1er Avril 2018 …

Laisser un commentaire

lendo min side | forbrukslån til bil forbruksln