Menu
Breaking News
Home / MAGAZINE / ACTUS VOYAGEURS/CORRESPONDANCE / Passation de service au Ministère du Tourisme et de la Culture: Plus qu’un challenge pour Oswald Hormeky

Passation de service au Ministère du Tourisme et de la Culture: Plus qu’un challenge pour Oswald Hormeky

Le tout nouveau ministre du Tourisme et de la Culture Oswald Homeky a pris officiellement fonction ce lundi 30 octobre 2017 des mains de Ange N’Koué qui aura servi pendant 18 mois 23 jours au près du président Patrice Talon. C’est à travers une cérémonie sobre dans l’enceinte du ministère en présence des partenaires sociaux, des cadres à divers niveaux et des acteurs du secteur du Tourisme et de la Culture.

Ange N’Koué défend son bilan

Le ministre sortant Ange N’Koué a tenu à féliciter son successeur pour sa nomination. Saluant le Chef de l’État pour la confiance placée en lui depuis près de deux ans pour diriger un département aussi sensible que le ministère du Tourisme et de la Culture et dont-il a fait un levier de développement, Ange N’Koué a dressé un bilan de ses actions. Pour ce qui concerne la culture , on peut noter les réformes structurantes engagées au sein du ministère. Il s’agit notamment de la fusion de tous les Fonds en un Fond Unique; le projet ” promotion des talents et renforcement des acteurs culturels”; la numérisation en cours du Bubedra; la loi sur le mécénat et le sponsoring en cours de rédaction ; la lutte contre la piraterie ; la révolution engagée cinéma; l’inscription de la réserve naturelle W de la la Pendjari au patrimoine mondiale de l’UNESCO et le projet en cours d’inscription de la Cité lacustre de Ganvié; l’aménagement en cours des pistes d’accès au Parc; la transformation en cours de la bibliothèque nationale en bibliothèque numérique ; la redynamisation du Fitheb et de l’Ensemble Artistique National sans oublier le statut de la Maison de l’Artiste qui est en cours de toilettage pour sa validation. Toujours, dans le domaine de la culture, il faut souligner la démarche de restitution des trésors culturels du Bénin logés dans les musées français et la restauration des valeurs culturelles au sein de la société avec des campagnes de sensibilisation sur les médias à travers 132 thématiques animées par des experts.

Pour ce qui est du secteur du tourisme, un des piliers lesquels le gouvernement repose le développent du Bénin, les réformes selon le ministre Ange N’Koué, sont en marche pour tirer désormais profit des potentialités touristiques dont regorge le pays. Au nombre de ces réformes et mesures, il a indiqué l’allègement des conditions d’obtention des agréments; la délivrance des licences à 74 promoteurs d’hôtels pour améliorer la capacité de réception des touristes ; la programmation en cours des formation à l’intention des acteurs de l’hôtellerie et du tourisme; la mise en place d’un site web pour la cause; la promotion du tourisme interne avec l’organisation des circuits touristiques, la promotion du tourisme transfrontalier avec le Nigeria; et l’organisation prochaine du Salon National Tourisme, véritable tribune d’exposition et d’échange sur le potentiel touristique du Bénin et sur le mécanisme de promotion de la destination Bénin.

“Nous aurions pu aller loin si toutes les ressources annoncées avaient été mises à disposition et à temps”

Aucune oeuvre humaine n’est parfaite. Loin de nous alors la prétention d’avoir accomplir des exploits, les actions parleront mieux d’elles-mêmes…Nous aurions pu aller loin si toutes les ressources annoncées avaient été mises à disposition et à temps. En effet, de 36 milliards, le budget initial a été revu à la baisse à 16 milliards. Mieux, ce n’est que courant juin 2017 que le régisseur des projets a fini par être mis à la disposition du ministère..”, a souligné le ministre sortant Ange N’Koué qui a appelé tous les cadres du ministère les acteurs à soutenir son successeur pour la poursuite des réformes engagées afin d’accomplir la vision du chef de l’État de faire des secteur du Tourisme et de la Culture un moteur de développent du Bénin.

Le personnel qui tient à accompagner le ministre Oswald Homeky dresse une liste de doléances…

Le représentant du personnel a tenu à remercier les actions entreprises par le ministre sortant Ange N’Koué même si pour lui son bilan en 19 mois de gestion reste mitigé. Félicitant le nouveau ministre Oswald Homeky pour sa nomination, il a dressé un certain nombre de doléances qu’il juge prioritaires.

” Le ministère dont vous avez la charge attend beaucoup de vous et souhaite par ma voix qu’il y ait un changement qualitatif au niveau de tous les secteurs de votre département ministériel. Un véritable nouveau départ. L’administration étant une continuité, nous avons quelques points de revendications que nous souhaiteront porter à votre attention. Il s’agit de l’accélération du dossier de reversement des agents occasionnels du ministère en agents contractuels de l’État en instance depuis 2008, le règlement définitif et sans délai de la situation qui prévaut actuellement au fond des arts et de la Culture, la nomination des cadres compétents du ministère aux postes de responsabilités, la nomination des chefs de service par arrêté, le limogeage du conseil technique au Tourisme et à la Culture; la rétrocession des tickets valeurs retirés au personnel…; l’instauration de la prime interne de sédentarisation en remplacement de la prime de motivation disparue afin de pallier au départ massif des cadres de notre ministère; l’implication du syndicat à toutes étapes d’élaboration du budget du ministère ; la décoration des agents modèles du ministère; réhabilitation et l’équipements des musées sur toute l’entendue du territoire national”, a-t-il énuméré avant de réitérer au ministre Oswald Homeky le soutien de tous les travailleurs pour la réussite de sa mission à la tête du ministère.

“Nous vous rassurons de l’entière disponibilité et du dévouement de tous les travailleurs de notre ministère pour accompagner dans cette nouvelle tâche de développement des secteurs du Tourisme, de la Culture et du Sport… Soyez à l’écoute du personnel en général et des partenaire sociaux que nous sommes en particulier”, a conclu le représentant des travailleurs.

Oswald Homeky prend la mesure du défi

Le tout nouveau ministre du Tourisme de la Culture et des Sports Oswald très attentionné lors des différents discours, a pris la mesure du défi. D’abord, il a salué le chef de l’État pour la confiance renouvelée afin de servir à ses côtés pour la concrétisation du PAG. Avant de rassurer le personnel du ministère et les acteurs à divers niveaux de sa disponibilité à servir pour eux et avec eux, le ministre Oswald Homeky a salué les nobles actions de son prédécesseur dans le cadre de la mise en œuvre des orientations gouvernementales en ce qui concerne le département du Tourisme et de la Culture. Répondant aux partenaires sociaux, Oswald Homeky a affiché sa volonté d’œuvrer dans la mesure du possible à la satisfaction de leurs revendications. Sur la question de promotion des cadres du ministère à des postes de responsabilité, le seul critère pour Oswald Homeky est la compétence. Il a notamment appelé à l’implication de tous les acteurs pour relever les différents défis qui pointent à l’horizon.

“Je voudrais d’abord vous remercier tous pour l’accueil chaleureux que vous avez réservé à ma modeste personne.
Mr le ministre, cher frère et ami, je voudrais saluer tous les efforts que vous aviez consentis pour les 18 mois que vous avez passé à la tête de ce ministère difficile et complexe…Je voudrais particulièrement exprimer a mon frère et ami et désormais prédécesseur ma profonde reconnaissance pour les conseils qu’il a bien voulu me prodiguer au cours du tête-à-tête que nous avons eu avant cette cérémonie de passation de charge. C’est également pour moi le lieu de remercier le président de la République, son excellence Mr Patrice Talon et de lui renouveler en même temps que ma profonde gratitude, mon engagement à travailler ardemment avec rigueur et méthode afin que le rêve que nous avons partagé de transformer notre pays…puisse se concrétiser…Vous pouvez compter sur mon engagement à poursuivre ce qui à été bien pensé et bien initié, à corriger et à réformer ce qui a été bien pensé et mal mis en oeuvre et enfin à innover pour que le secteur du tourisme de la culture et des Sports puisse renaître avec le concours de tous les acteurs.. A vous responsables syndicaux et collaborateurs du désormais ex Ministère du Tourisme et de la Culture je voudrais dire de façon ferme que le critère exclusif de nomination, de confirmation au poste et de promotion des cadres sera la compétence..ma gouvernance est une gouvernance axée sur les résultats. Elle n’est pas partisane, elle n’est pas discriminatoire…elle est consensuelle “, a souligné le ministre Oswald Homeky qui veut compter sur l’implication de tous les acteurs pour relever les différents défis afin de faire de secteur du Tourisme et de la Culture un véritable levier de développement du Bénin.

Brieux Noureni

About REDACTION GUIDE BENIN

Agence de Tourisme et d'Information

Check Also

8ème Edition du FACI: Le Dg Emile Kougbadi distingué au même titre que plusieurs cadres

Les filles et fils de l’aire culturelle Idaasha ont célébré du  26 mars au 1er Avril 2018 …

Laisser un commentaire