Menu
Breaking News
Home / Actualités / Préfecture du Littoral: Modeste Toboula s’imprègne des problèmes des populations du 9ème

Préfecture du Littoral: Modeste Toboula s’imprègne des problèmes des populations du 9ème

Le Préfet du Littoral  a poursuivi sa tournée dans les cellules déconcentrées de l’État au niveau de son territoire d’administration. Modeste Toboula à la tête d’une délégation préfectorale accompagnée comme toujours par une équipe de la mairie de Cotonou est allé rencontrer les habitants du neuvième arrondissement. Les locaux de l’arrondissement sont inondés d’une foule impressionnante venue accueillir la nouvelle autorité préfectorale. Élus locaux, jeunes, femmes, sages et notables ont tous répondu à l’appel du CA9 ce jour, Vendredi 15 Juin 2016.

✍?Par Augustin A.

Le Chef de l’arrondissement, au nom du conseil d’arrondissement, a salué la délégation préfectorale conduite de main de maître par le Préfet Modeste Toboula. L’élu local a profité de cette occasion pour soumettre à l’autorité quelques problèmes dont le dossier est déjà porté à la préfecture. Il s’agit de la délimitation du territoire du neuvième arrondissement qui compte six quartiers. Il a sollicité l’indulgence du préfet pour l’implantation des lampadaires pour éclairage des voies publiques. Devant ses administrés, GUEDENON M. Bertin a plaidé pour la réfection et la construction des latrines dans certaines école, en particulier à Menontin et à Kindonou. Il dit, avec la bravoure de l’autorité, compter sur sa détermination pour une suite heureuse. A sa suite, c’est le deuxième adjoint au maire représentant le maire absent du territoire qui va prendre la parole pour adresser les félicitations de tout l’arrondissement à la nouvelle autorité de tutelle. Le PAM a rappelé à ses administrés du neuvième arrondissement la volonté manifeste de leur préfet à accompagner le conseil municipal pour l’atteinte des objectifs nobles. Renforcer la capacité budgétaire est et demeure la majeure plaidoirie que le conseil municipal a exposé. Après le transfert des compétences rendu effectif et récemment renforcé par le découpage territorial, Augustin HOUESSINON demande au gouvernement par l’intermédiaire du dépositaire du pouvoir central, le transfert des ressources pour une gestion locale saine et transparente au service des populations. “Nous sommes fiers de vous voir chez nous monsieur le Préfet”, a laissé entendre le représentant des jeunes. Après avoir souhaité la bienvenue à l’autorité, Gamavo Jonas a fustigé le rang dans lequel se trouve la jeunesse avec des manipulations à des fins électoralistes. Comme aspirations, les jeunes souhaitent à avoir la construction des salles de classes dans les écoles, des centres de loisirs, des mesures de sécurité pour un bien-être apaisé. Quant à la représentante des femmes, c’est une joie immense d’accueillir le tout nouveau préfet du Littoral. “Notre arrondissement est l’un des plus respectueux et d’hospitalité”, s’est-elle vantée. “Je voudrais demander au préfet d’avoir un regard particulier sur nous les femmes des marchés de Fifadji”, a-t-elle lancé dans l’espoir d’avoir un retour favorable. Quant aux élus locaux, la question de sécurité est beaucoup plus préoccupante. Ils demandent l’aide du préfet a soutenir les élans du conseil d’arrondissement, surtout, relatifs à l’éclairage des voies publiques. “Si nous arrivons à installer les lampadaires, on aura donné un coup à l’insécurité grandissante” a martelé leur porte-parole. Les questions de délimitation des quartiers évoquées par le CA 9 sont revenues sur tapis.

“Nous n’avons pas de terrain de sport à Vossa, a Zogbo non plus” , s’est désolé l’élu local.

Il n’a pas manqué de revenir sur l’épineux problème d’allocations aux élus locaux et sollicite la diplomatie du préfet pour juguler cette situation qu’il qualifie de désolante.

Des nombreux discours, Modeste Toboula a avoué la pertinence des doléances formulées et rassure échanger le Maire Lehady V. Soglo pour voir dans quelle mesure venir à leur secours. “Je soumettrai vos préoccupations aux autorités compétentes pour une satisfaction prochaine” a fait savoir le préfet. Pour les questions liées au lotissement, Modeste Toboula promet défait le nœud en connivence avec les populations à la base. “Le cas de Akogbato en est une preuve palpable” s’est réjoui le préfet en tournée statutaire avant de rappeler que leur priorité est d’offrir les services de l’État aux citoyens de son département d’administration. Sécurité, construction des infrastructures socio-communautaires, microfinance, valorisation des cultures endogènes, le représentant du pouvoir exécutif a expliqué que le le gouvernement en est conscient et y travaille pour. La tournée a consisté également à informer les populations des mesures envisagées pour éradiquer l’insécurité devenu un phénomène gênant.

About REDACTION GUIDE BENIN

Agence de Tourisme et d'Information

Check Also

Bénin : “Le referendum n’aura pas lieu avant 2019”, Antoine Adoukonou sur Océan Fm

Hospice HOUENOU de DRAVO a reçu ce dimanche dix-huit septembre l’économiste Antoine ADOUKONOU. Entre autres …

Laisser un commentaire

forbrukslån | beste forbrukslån 2017 lendo